Tag Archives: Chances

Ateliers théâtre de “La Fabrica”

0 Comment
Continue reading

Toute au long de l’année scolaire 2017-2018, 5 jeunes du SESSAD Poc y Mes de Prades ont participé aux ateliers théâtre proposés par La Fabrica.

Cette année s’est terminée par une représentation publique à la maison des œuvres le 6 juillet 2018.

Cet atelier a favorisé :

  • L’inclusion sociale
  • Le travail corporel
  • La mémorisation de textes
  • Le travail sur les émotions.
Pages:
Edit

Le B2i, un pas de plus vers l’autonomie

0 Comment
Continue reading

C’est le travail d’un an qui a été récompensé par Madame MAUREL à l’IME « Al Casal » du Soler. Medhi et Océane, deux des jeunes accueillis dans l’établissement ont en effet réussi l’examen du B2i (Brevet Informatique et Internet), niveau école. Un troisième, Imad, a quant à lui été récompensé pour son assiduité et encouragé à persévérer l’an prochain pour son obtention.

Ils ont tous reçu leur diplôme des mains de la directrice qui leur a à cette occasion rappelé qu’ils étaient les premiers de l’établissement à réussir cet examen.

Accompagnés par deux éducateurs, Frédéric LEON et Charlène VILLELONGUE, ainsi que par David RODRIGUEZ, orthophoniste, ils ont bataillé durant cette année scolaire avec le référentiel du B2i, pour assimiler pas à pas tous les éléments nécessaires à son obtention. Une épreuve finale est venue clôturer et récompenser leurs efforts.

Leur travail et leur exemple ont créés des émules au sein de l’établissement, et d’autres jeunes feront partis de la prochaine ‘promotion B2i’.

Comme le rappelle David RODRIGUEZ « le B2i est un outil d’apprentissage qui permet de faire progresser les jeunes accueillis dans de nombreux domaines. Il leur permet de travailler leur mémoire, la lecture, différentes fonctions cognitives, mais aussi la persévérance. Ils deviennent plus autonomes et acquièrent des compétences qui les valorisent. »

Une fête a accompagné la cérémonie, où ils ont montré leur diplôme fraichement reçu à leurs camarades. Sous l’œil de leurs éducateurs, qui comme l’a souligné Madame MAUREL étaient sûrement aussi fiers qu’eux.

Au premier rang : David Rodriguez, Nathalie Maurel, Charlène Villelongue, Frédéric Léon

Au deuxième rang : Océane, Medhi, Imad.

Pages:
Edit

Une pluie de médailles pour les athlètes de l’I.M.E

0 Comment
Continue reading

« Ne pas confondre vitesse et précipitation », tel pourrait être l’adage des dix athlètes de l’I.M.E ayant participé au championnat régional d’athlétisme   en sport adapté le 17 mai à Vergèze (Gard).

En effet cette rencontre initialement prévue le 11 avril à Nîmes a du être au dernier moment reportée en raison de pluies diluviennes sur le pourtour méditerranéen.

Après ce faux départ, une trentaine de jeunes sportifs issus du Gard, de l’Hérault et des P.O  se sont confrontés sur le magnifique stade d’athlétisme de Vergèze, autour de différentes épreuves : course de vitesse (50 et 100m), course de demi-fond (400 et 800m), saut en longueur et lancer de vortex.

Pour cette première expérience en compétition, les jeunes de l’I.M.E ont été récompensés de leurs efforts fournis durant les séances hebdomadaires en éducation physique, en faisant preuve de ténacité, de dépassement de soi et de goût à l’effort.

Toutes nos félicitations à nos sportifs avec une mention spéciale pour Ethan, Mehdi, Nolwenn et Maxime pour leurs titres de champion régional.

Les athlètes ayant participé :

-Ethan Lachkar

-Joey Flammia

-Mehdi Si Chaib

-Océane Berneau Fourty

-Nolwenn Nigoul

-Fatima Kadi

-Lucas Rodriguez

-Evan Daumain

-Enzo De Job

-Maxime Chocteau

      Sébastien VICART, Sébastien VIEU et Cédric TORREGROSSA, éducateurs sportifs en A.P.A

Pages:
Edit

HANDITOUR 2018 : les cyclistes de l’IME changent de braquet

0 Comment
Continue reading

Le  «  handitour », projet créé  il y a quatre ans par l’éducation nationale et l’A.P.F. (association des paralysés de France)  n’est pas une course, c’est avant tout une aventure humaine basée sur la solidarité entre personnes valides et personnes en situation de handicap. Il permet de sensibiliser des enfants des écoles primaires et des collégiens au handicap.

Le peloton a emprunté cette année les petites routes du Conflent et des Fenouillèdes du 14 au 16 mai. Il était constitué d’une centaine de cyclistes valides et en situation de handicap (moteur, sensoriel, mental, autiste…).

Des adolescents de l’I.M.E.  participent depuis le mois de septembre 2017 à des séances de vélo sur la piste de la prévention routière de Perpignan pour apprendre les notions de sécurité et du code de la route, ainsi qu’à des séances sur piste cyclable afin d’évaluer leurs capacités à évoluer en milieu extérieur.

Ce projet répond à la loi du 11 février 2005 pour légalité des droits et des chances, la participation à la citoyenneté des personnes en situation de handicap.

Cette édition 2018 a  vu la participation de cinq adolescents de l’I.M.E (Sofian, Maxime, Didier, William et Arnaud) encadrés par cinq éducateurs (Guillem Serrat, Frédéric Léon, Sébastien Vieu, Sébastien Vicart et Cédric Torrégrossa) sur la journée du 14 mai.

L’étape du jour a démarré à Taurinya et s’est terminée à Catllar, les écoles de Taurinya, de Prades et de Catllar se sont jointes à ce joyeux peloton.

La soirée de gala à Bélesta  a mis un point d’orgue à ce beau projet avec la présence de la marraine du « handitour 2018 », Cécile Hernandez médaillée aux jeux paralympiques de Pyeongchang en 2018 et de Sotchi en 2014 en snowboard.

Une belle étape humaine que nous souhaiterions renouveler pour 2019, un millésime que l’on annonce avec un caractère transfrontalier et international, en empruntant les routes capcinoises et cerdanes…

                                                      Cédric TORREGROSSA, éducateur sportif en A.P.A

  • DCIM100GOPROGOPR0993.JPG
Pages:
Edit

Mannequin Challenge au SESSAD Poc y Mes 1

0 Comment

L’idée est venue d’Alexandre qui a fait cette expérience au Collège.

Au départ l’adhésion des copains était mitigée et puis…

Nous avons démarré par l’écriture du scénario, le choix de la musique, et  la représentation des scènes dans la bonne humeur. Chacun a pu amener son idée et sa touche personnelle.

Un travail en commun riche, étonnant, et amusant.

A chaque tournage des surprises, des modifications, des personnalisations …tout en restant immobile !

Merci à Christopher pour sa participation.

Un très bon moment partagé.

Dans ce travail nous avons abordé :

  • L’expression spontanée, l’imagination et passer de la représentation à la concrétisation d’une idée.
  • Faire des choix et accepter que « son idée » ne soit pas retenue : de l’individuel au collectif.
  • Accepter une organisation, un rythme, une cadence, un ordre…. « savoir attendre ».
  • Mettre en commun, écouter l’autre, restituer, comprendre…
  • Travailler autour de la généralisation dans les différents lieux de vie.

Une belle expérience dans la bonne humeur !

Quelques mots des jeunes :

« Ca était un moment génial et j’ai bien aimé. La scène que j’ai aimé est de voir Thomas en tutu dans les toilettes et quand j’étais en hacker. » Alexandre

« Bien mais il s’agit de la musique officielle et non pas celle convenue, c-a-d ; la version classique.

 Drôle : Le moment où je torture Daniel psychoblabla dérisoire. Pour me venger, ma vengeance sera terrible !! ET elle ne fais que commencer. » Noah

« Le moment que j’ai aimer le plus c’était la fin et j’ai adoré mes propre scène. » Dorian L.

«  Cété koule, je me sui bi1 amuzé dan se manekin chalinje. É le bétizié été koul. J’ador Toma ki rèst koinsé dan le plakar ou ki sor d wc. Jénial. C’é bi1 ! » Dorian C.

 

Danielle FERRANDO, psychologue

Axelle ORSOLINI, Thomas DURAND, éducateurs spécialisés

id leo. dolor. Aenean Lorem ultricies ipsum Nullam