“MAKATON”

0 Comment
Continue reading

A l’IME Al Casal et au SESSAD Poc y Mes, nous souhaitons développer les modes de communication adaptés aux enfants et aux jeunes que nous accompagnons. L’objectif est de favoriser le plus possible leur aptitude à communiquer pour qu’ils comprennent au mieux leur entourage, leur environnement et devenir ainsi le plus autonome possible.

Dans cette perspective, plusieurs professionnels sont en cours de formation « MAKATON ». Il s’agit d’une méthode favorisant l’apprentissage du langage et le développement d’aptitudes à la communication, par l’utilisation conjointe d’éléments tirés de la Langue Signée, de la parole et de pictogrammes. L’objectif de cette méthode est de permettre l’établissement d’une communication de base. Pour information, c’est une des méthodes d’éveil à la communication les plus utilisées au Royaume Uni qui se développe à présent dans un grand nombre de pays. Cette méthode répond aux besoins d’une large population d’adultes et d’enfants atteints du troubles du langage et d’une grande diversité de handicaps (déficience intellectuelle, troubles du spectre autistiques, troubles de l’attention..), et s’adresse également aux personnes de leur entourage.

Il s’agit d’une formule de communication cohérente, utilisable dans les divers environnements dans lesquels évolue l’enfant, et s’appuyant sur un matériel pédagogique de référence.

En effet, les changements fréquents d’environnement (domicile, école, centre spécialisé, lieux de soin, ateliers protégés, lieux de loisir etc.), tant par l’élève que par les personnels, figurent parmi les sources possibles de difficulté dans l’application cohérente d’une méthode de communication alternative. L’utilisation d’un socle de vocabulaire stable et standardisé peut constituer une réponse à ce problème et diminuer les risques d’incohérence.

Ce sont ces considérations qui ont conduit à l’élaboration du Vocabulaire Makaton, qui s’appuie sur 4 grands principes de fonctionnement :

1- L’enseignement systématique d’un vocabulaire de base, comprenant un petit nombre de mots hautement fonctionnels.

2- L’organisation du vocabulaire par niveaux (8), suivant une échelle de priorités respectant la logique communicative.

3- La personnalisation du vocabulaire suivant les besoins spécifiques de l’élève.

4- L’utilisation combinée des modalités du langage parlé (mots), de la gestuelle (signes) et de l’iconographie (pictogrammes).

Dans la perspective de transmettre ce que nous avons appris en formation, nous commençons à intervenir dans les différentes équipes afin d’apprendre les premiers signes qui nous semblent les plus usuels. Nous avons choisi de commencer par les 11 signes suivants : (cliquez sur les liens pour découvrir les signes)

Bonjour Boire Merci Manger
Oui S’asseoir – Assis Aller aux toilettes – Faire pipi Non
Travailler Dormir Au revoir

 Dans le but de faciliter les apprentissages en recourant aux nouvelles technologies, nous nous sommes équipés récemment de tablettes numériques. La transmission du vocabulaire de base MAKATON est inscrite à l’ordre du jour. Le recours aux tablettes numériques permet aussi la généralisation des acquis en permettant la transposition des connaissances entre les différents contextes où les jeunes évoluent (l’IME, le SESSAD, l’école, la maison) à présent ou à l’avenir (secteur adulte après l’IME). Cet outil contribuera ainsi à établir une « valise de communication » transposable quand le jeune passera du secteur de l’enfance au secteur adulte, ce qui favorisera une meilleure intégration dans ce nouveau milieu.

Myriam WAGNER, psychologue

 

Pages:
lectus venenatis, sem, luctus amet, Donec dapibus id leo. tempus