Au SESSAD, nous apprenons en chanson

0 Comment

Tout au long de l’année passée, nous nous sommes retrouvés 1 fois par semaine au SESSAD pour un atelier « Karaoké » ; Marie-Christine et Marie-Claude, les éducatrices, Léa 9 ans et Maya 10 ans scolarisées en classe « ordinaire », Noé 11 ans scolarisé en ULIS école (Unité Localisée d’Inclusion Scolaire).

Le projet visait à renforcer les apprentissages scolaires en s’amusant, soutenir la motivation et l’envie de faire, lire plus vite et mieux.

Chaque jeune a choisi sa chanson :

  • Léa a opté pour la chanson « parler à mon père » de Céline Dion. Elle qui vit loin de son papa….
  • Maya s’est décidée pour la chanson « sur ma route » de Black M qui parle d’un parcours de vie difficile. Elle qui a quitté toute petite son pays d’origine…
  • Noé a préféré « color gitano » de Kendji Girac. Lui, gitan, qui vit séparé de sa famille…

Avant de chanter, nous avons lu les paroles des chansons, travaillé l’orthographe, la grammaire mais aussi exploré le sens des mots. « Ma raison, mes valeurs… » que veut dire valeur ? quel sens ? quelles sont nos valeurs ?

Nous avons aussi étudié la signification implicite des paroles. Tout n’est pas dit clairement dans les chansons, beaucoup d’éléments sont sous-entendus.

Aussi, nous avons abordé la relation à l’autre, la violence, les conflits et la mort avec la chanson de  Calogero, « un jour au mauvais endroit ».

Et toujours avec Calogéro « le portrait », nous avons parlé de l’absence, la perte, la douleur et la tristesse.

Mais aussi, bien sur, des sujets plus gais : la famille, la chaleur d’un foyer, la joie de se retrouver.

« La chanson est un art qui parle à tous,

elle sert de mot de passe entre toi et moi, nous et eux ». 

Max Rongier

Marie-Claude BORDEROLLE et Marie-Christine FERNANDEZ, Educatrices Spécialisées

Praesent accumsan Phasellus non ipsum elit. adipiscing consequat. dapibus efficitur. libero venenatis